Bienvenue, identifiez-vous

Justine NiogretIl y a 2 produits.

Salut.
J'ai la toute jeune trentaine, j'ai vécu à Paris, pas mariée, pas d'enfant. Je vis seule dans mon appart. Je bois du martini et du café. J'écris, aussi. Oh, et j'ai un chat. Noir et blanc. Chiant. Qui s'appelle Lutin.
Tout ça fait très Bridget Jones, je sais. Vous vous dites déjà "non mais ça va pas le faire, si c'est pour lire les aventures de Toto l'elfe des bois qui cherche un père à ses futurs enfants avec un cosmopolitan à la main (le journal dans la gauche et le cocktail dans la droite), autant regarder Ally McBeal et lire du Isabel Wolff."
Ok.
Je fais du jdr depuis une quinzaine d'années, j'ai écumé tous les jeux vidéos dont on peut rêver entre Day of the tentacle et DragonAge. J'ai fait du jeu de plateau, du napoléonien, j'ai peint assez de figurines warhammer pour avoir causé l'équivalent d'un génocide chez les martres.
Très bien, vous dites-vous. Si on veut un geek, on a déjà ce qu'il faut. On a Weis et Hickman, on a Gemmell, on a déjà tous les écrivains de rôlistes qu'on veut.
Ok, bis.
Moi, mon vrai kiff dans la vie, c'est tirer à l'arbalète. Et à la machine de guerre. J'ai fait de l'équitation, assez pour avoir usé tous mes pantalons. J'ai passé l'hiver dernier à forger à l'ancienne. Je sais faire des chaussures avec du fil et un animal mort. Je collectionne les armes blanches. Mon nez a déjà été cassé trois fois. Je n'aime pas les gens et j'ai trouvé que les arts martiaux étaient un peu "mous du genou" avant de rencontrer le krav-maga. J'ai passé un hiver à la campagne sans chauffage, « pour essayer ». C'était marrant.
Chacun ses goûts. Mais entre nous, si vous voulez du sombre et du réaliste, du moyen-âge et des bastons, c'est par là que ça se passe, aussi.
Source : les éditions Mnémos.

Haut de page

Panier  

Aucun produit

Total 0,00 €

Commander

Fabricants

Paiement sécurisé Cybermut et Paypal
Twitter Facebook Partenaires