Bienvenue, identifiez-vous

Les lettres des fées séchées de Lady Cottington de Ari Berk et Brian Froud, éd. Glénat

Ce très bel album est le témoin des relations épistolaires entre Lady Cottington et les grands de ce monde au sujet des fées séchées et de leur existence..
Volets à soulever, enveloppes à ouvrir et fac-similé des courriers sont autant de témoignages réunis dans ce très bel album par le professeur Ari Berk et l'expert Brian Froud.

Plus de détails


23,45 €

Ajouter un commentaire

9782723457675

Disponibilité : Expédition sous 5 à 7 jours

Un album sur les fées de Ari Berk, illustré par Brian Froud, aux éditions Glénat.
Parution le 3 décembre 2008.

Présentation de Lettres des fées séchées de Ari Berk

Les lettres des fées séchées de Lady Cottington est un livre animé, témoignage de la passion qu'entretenait Lady Angelica Cottington pour les fées. Elle passa une grande partie de sa vie à les rechercher, à les poursuivre voire même à les traquer, allant jusqu'à les capturer pour les presser entre les pages de ses livres et cahiers... Elle n'eut de cesse de les étudier et d'essayer de les comprendre. Tout au long de son existence, elle a entretenu une correspondance soutenue avec les grandes figures de son époque : J. M. Barrie, Raspoutine, Sir Arthur Conan Doyle, William Shakespeare, Oscar Wilde, Rudyard Kipling, Hélèna Blavatsy, Arthur Rackham, Carl Jung...
Elle réunit ses réflexions, l'ensemble de ces courriers et cartes postales, ainsi qu'un nombre impressionnant de fées collées et pressées dans un ouvrage étrange qui fut récemment retrouvé et authentifié par le professeur Ari Berk, conservateur général des Archives Cottington et Brian Froud, artiste et expert en fées qui conclurent :

« Les lettres de Lady Cottington présentées ici sont revenues récemment aux archives après une longue absence, ayant été vendues lors d'enchères à New-York. Nous n'arrivons pas pour l'instant à éclaircir nos doutes quant à leur authenticité, leur provenance étant plus que suspecte et leur sujet d'une nature plus qu'obscure. Il est improbable que Lady Cottington, morte seule dans son manoir cloîtré et caverneux, n'ayant jamais mis les pieds dans le monde et ayant vécu une vie si incroyablement retirée, ait été dotée d'un carnet d'adresses si rempli d'amis, d'associés et d'admirateurs. Mais au fond, qui sait ?
Le lecteur attentif remarquera que les entrées ne figurent pas dans l'ordre chronologique. Nous pensons qu'il s'agit d'une preuve que Lady Cottington arrangeait ces éléments avec une logique connue seulement d'elle-même, méprisant l'ordre des évènements. Suggérer, comme l'ont fait certains, que les lettres ont pu être placées dans le livre par les fées elles-mêmes (et que ces dernières furent écrasées quand prises en flagrant délit) est rien moins que ridicule. Il fut également suggéré que les fées, ou d'autres créatures, ont pu employer l'ordonnancement des lettres afin d'envoyer un message à Lady Cottington, ou d'attirer son attention de manière utile, mais il ne s'agit là, derechef, que de pures spéculations.
La correspondance couvre une vaste période, bien qu'elle date surtout des jeunes années de Lady Cottington. Nous avons bon espoir que d'autres lettres referont surface, s'il arrivait que celle de ce volume se révèlent authentiques. »

Ce très beau livre objet contient de nombreux volets à soulever, des enveloppes contenant des fac-similés des courriers reçus par Lady Cottington.

Le mot des éditions Glénat sur Lettres des fées séchées

Comment toucher du bout du doigt un monde sorti de notre imaginaire collectif ? Tout simplement grâce au récit d’une femme qui a côtoyé des fées, et qui sait s’entourer des meilleurs experts de son époque pour en parler !

Brian Froud et Ari Berk présentent Les Lettres des Fées séchées de Lady Cottington, récemment acquises par les Archives Cottington. Il s’agit d’une correspondance décorée de fées séchées entre Lady Angelica Cottington et diverses personnalités de la fin du XIXe siècle, de Rudyard Kipling à Carl Jung, en passant par l’amie de Peter Pan, Wendy Darling, Alice au Pays des Merveilles ou Arthur Conan Doyle. Pourquoi lady Angelica fut-elle entourée de fées toute sa vie ? La clé de l’énigme se trouve sans doute dans ces lettres…

Description de cet album sur les fées de Ari Berk

Album relié à couverture cartonnée de 23,7x26cm environ. 96 pages.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Haut de page

Panier  

Aucun produit

Total 0,00 €

Commander

Fabricants

Paiement sécurisé Cybermut et Paypal
Twitter Facebook Partenaires