Découvrez le 1er prix du concours Des Sourires et des Chats

Séverine Pineaux à sa table de travail dessine la couverture de Des Sourires et des Chats

 

Depuis quelques mois, Les chats, le livre secret était épuisé et nos branches orphelines… et puis, la nouvelle est tombée. Le livre sur les chats de Séverine Pineaux allait être réedité à l’occasion de… la parution d’un nouveau livre sur les chats. Alors, naquit l’idée d’organiser un grand concours Des Sourires et des Chats pour fêter ça.

 

La Joconde comme 1er prix

Naissance de la couverture du livre sur les chats de Séverine Pineaux

Lorsque nous avons reçu les premiers visuels de la future couverture du nouveau livre sur les chats de Séverine Pineaux, les feuilles de l’Arbre ont frémis à la vue de Meowna Lisa… Quelle belle idée que de laisser le plus énigmatique des sourires orner le tant attendu Des Sourires et des Chats ! Vous imaginez alors le choc qui s’est produit dans nos branches, lorsque, au cours de nos échanges pour préparer ce concours, Séverine nous a dit Que penserais-tu d’une épreuve d’artiste dédicacée de Meowna Lisa pour le concours ?
Que penser ?
100.000 Mercis !
Ce sera le 1er prix !

Si Mona Lisa était un chat ?

L'épreuve d'artiste numérotée et dédicacée de Meowna Lisa de Séverine Pineaux, 1er prix du concours

S’il est une oeuvre du Vinci qui a fait et fait encore couler beaucoup d’encre, c’est bien la Joconde. Le mystère de son histoire pose encore question aux plus grands spécialistes. Autoportrait de Leonard de Vinci travesti, portrait de son élève Salai ou représentation de sa mère, nombreuses sont les hypothèses avancées. S’il est couramment admis que le sourire énigmatique de la Joconde est celui de Lisa Maria Gherardini, épouse de Francesco di Bartoloméo di Zanodi del Giocondo, le fils d’un marchand de soie florentin ; il reste bien des questions en suspend, comme celle de l’expression de sérénité indéfinissable qui se dégage de son sourire et de son regard.
Quel défi pour un artiste de s’attaquer à un tel monument !
Et puis… il y a quelques semaines, Séverine nous a envoyé une série de photos qui trônent, depuis, fièrement dans le bureau… Meowna Lisa portait désormais un regard bienveillant sur notre travail.

Il y a quelques jours, elle est arrivée…
Elle avait secrètement voyagé à travers la France et elle était là, sereine et mystérieuse, calme et resplendissante.
Il n’y avait plus de doutes, il était là ce sourire qui fit dire à Malraux La mortelle au regard divin triomphe des déesses sans regard.
Le mystère de la Joconde était enfin résolu. Ni homme, ni femme, la Mona Lisa de Léonard de Vinci était un chat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette entrée a été publiée dans Articles, Aventures, Légendes & Merveilleux, Concours et taggé , , .
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.