La Licorne du Roi TongMyong a existé !

Une licorne a existé, c’est avéré ! Des archéologues ont très officiellement mis à jour le très ancien repaire d’une licorne légendaire. Une annonce des plus sérieuses, qui aurait pu faire l’effet d’une bombe dans les milieux scientifiques, si elle ne nous parvenait pas de la KCNA : l’agence de presse gouvernementale de… Corée du Nord.

Le repaire d’une licorne découvert en Corée du Nord

Selon les membres de l’Institut d’histoire du pays, la tanière d’une licorne aurait été découverte à Pyongyang, à 200m du temple Yongmyong, au coeur de l’actuelle capitale de la Corée du Nord. Mais la découverte ne s’arrête pas là, puisqu’il s’agirait, très précisément, du repaire de la licorne que montait le roi TongMyong, fondateur du royaume de Goguryeo et figure majeure de l’histoire du pays. Des informations que les chercheurs nord-coréens auraient tirées d’inscriptions gravées dans la roche.
Selon le directeur de l’institut, Jo Hui Sung, interrogé par l’agence nord coréenne, il ne s’agirait d’ailleurs que de la confirmation de faits déjà avérés, puisque Les livres d’histoire de la Corée parlent d’une licorne qui aurait été montée par le roi TongMyong, et de sa tanière. ; n’en déplaise à ceux qui constatent que le légendaire animal n’a jamais fait partie du bestiaire mythologique coréen…

La licorne, un animal mythique aux multiples représentations

Sculpture d'un Qilin au Beijing Palace Museum

Sculpture d'un Qilin au Beijing Palace Museum - Photo : Gislin, oct. 2006

La licorne, également appelée unicorne, n’est cependant pas une figure étrangère des légendes asiatiques. C’est l’emblème royal dans la Chine ancienne, où la licorne symbolisait les vertus de la royauté. La Licorne participait alors à rendre la justice, en frappant de sa corne les coupables et était ainsi traditionnellement représentée dans les tribunaux chinois de l’Empire. Son apparence y diffère cependant des représentations occidentales, puisque la licorne asiatique, ou qilin, est souvent représenté dans l’art ancien comme un reptile à queue de bœuf proche du cerf, portant deux cornes recouvertes de fourrure sur le front.

La Dame à la Licorne

L'une des six tapisseries de la Dame à la Licorne visible au musée de Cluny

En occident depuis le Moyen-Age, la licorne est une figure incontournable de l’imaginaire et du merveilleux, traditionnellement représentée comme un cheval à la robe d’un blanc immaculé, avec une barbiche de bouc et une corne unique. Une représentation que l’on retrouve, notamment, dans les célèbres tapisseries de La Dame à la Licorne. Elle symbolise couramment la pureté, ainsi que l’élévation spirituelle et détient la capacité de détecter et de séparer l’impure. La licorne peut ainsi, par exemple, séparer les eaux polluées de sa corne ou encore, détecter les poisons. On rapporte que cet animal légendaire ne pourrait être touché que par une vierge.

Quant à la croyance dans son existence réelle, elle est longtemps demeurée vivace. Des écrits de Ctésias dans l’antiquité grecque, où la licorne apparait pour la première fois, au Glossaire archéologique du Moyen Âge de Victor Gay, paru en 1883, qui marque sa dernière apparition officielle, l’existence supposée de la licorne, cet animal légendaire, aura fait couler beaucoup d’encre. Il est d’ailleurs à noter qu’un certain nombre de traditions la retiennent, comme la seule espèce animal à avoir refusée de monter dans l’Arche de Noé… Pour certains, la licorne a survécu au déluge en nageant, recueillant les oiseaux sur sa corne, jusqu’à ce que l’aigle vienne à son tour se reposer sur elle, ce qui eu pour conséquence de la noyer. Pour d’autres encore, la licorne a survécu au cataclysme en se transformant en narval. Mais ce ne sont là que deux versions parmi tant d’autres…

Toujours est-il que, si de nos jours la licorne est communément considérée comme un animal fabuleux n’ayant jamais existé, sa présence actuelle dans de nombreux récits merveilleux et de fantasy démontre largement la persistance du mythe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Mystères de l'Histoire..., Nos insolites.
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.