Le triskèle : un symbole celtique ?

Triskel typique - Source : Wikipédia

Triskèle, triskel ou triskell… les variations orthographiques ne manquent pas pour désigner cette figure symbolique celtique, pas plus d’ailleurs que les interprétations très diverses de ce symbole. Étymologiquement, le terme triskèle est issu du grec et signifie « à trois jambes ». Comme parfois une image vaut mieux qu’un long discours, voici un triskell :

Les Celtes à l’origine du triskel ?

On dit souvent que le triskel et d’origine celtique, mais en réalité ce n’est pas tout à fait exact. S’il est vrai que ce peuple a énormément utilisé ce symbole durant le second âge du fer que l’on appelle la Tène et qui s’est étendu durant trois siècles à partir du Ve siècle avant Jésus-Christ, le triskel était pourtant déjà utilisé par l’homme durant le Mégalithique, comme en témoigne sa représentation sur le tumulus de Newgrange, un monument irlandais édifié vers 3000 avant Jésus-Christ !

Repris par les Mérovingiens, le triskèle est devenu plus récemment l’un des symboles du peuple breton, au même titre que l’Hermine. Aujourd’hui, plus ouvragé et bien souvent coloré, il continue d’être une source d’inspiration pour certains artistes contemporains, telle Sandrine Gestin qui le décline féeriquement avec sa collection Celtic Sign.

Triskells par Sandrine Gestin - D.R.

 

Symbolique du chiffre 3

Le chiffre 3, qui est une part importante du symbole du triskèle, peut représenter différentes symboliques :

  • l’âme, l’esprit et le corps humain ;
  • le cycle tripartite de la vie : la naissance, la croissance, puis la mort ;
  • les composantes de la nature : milieux animal, minéral et végétal.

Quelle que soit l’interprétation choisie, toutes convergent vers la thématique de la spiritualité. D’ailleurs, le chiffre 3 est à l’origine de plusieurs dogmes religieux, parmi lesquels l’un des plus connus est la trinité chrétienne formée par « le Père, le Fils et le Saint-Esprit ».

Interprétations du symbole du triskell

Les significations avancées pour expliquer ce que représente le triskell sont assez nombreuses. On peut cependant citer les principales interprétations qui en sont données :

Triskell par Sandrine Gestin - D.R.

  • le cycle de la vie et ses différents mouvements ;
  • le soleil dont les rayons se dardent sur l’univers ;
  • les différents états des être humains : éveillé, endormi ou rêvant ;
  • les trois éléments (eau, feu et terre), avec éventuellement l’air comme élément central ;
  • la chronologie entre passé, présent et futur ;
  • et pour revenir aux fondamentaux, les trois principales divinités celtiques : Lug, Dagda et Ogme.

 

Le triskell, et la symbolique de façon plus générale, constituent des thématiques récurrentes de la littérature contemporaine.

Sources & Références :
David Fontana – Le nouveau langage secret des symboles – Solar
Mozzani (Elise) – Le Livre des Superstitions – Robert Laffont
Chevalier (Jean) & Gheerbran (Alain) – Le Dictionnaire des Symboles – Robert Laffont
Eliade (Mircea) – Dictionnaire des religions – Pocket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette entrée a été publiée dans Articles, Nos autres Premiers Pas vers..., Premiers Pas vers..., Savoirs, Croyances & Connaissances et taggé , , , , .
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.