Yéti : cet animal fabuleux aura bientôt son parc à thème !

Le yéti ou abominable homme des neiges… autant de noms pour désigner cet animal fabuleux qui serait un hominidé sauvage vivant dans les régions sauvages et montagneuses de l’est de l’Europe. Qu’on l’appelle Yéti ou Almasty, le débat ne s’essouffle jamais entre sceptiques et convaincus, le mythe de leur existence continu de faire couler beaucoup d’encre. Un fort intérêt du grand public qui pousse désormais les promoteurs de la station de ski Chereguech, dans le sud de la Sibérie, à créer un parc à thème sur cet animal mythique, le Yéti.

Un animal fabuleux, le yéti courant dans une tempête de neige

Dessin de yéti par Philippe Semeria

Depuis des décennies maintenant, le débat scientifique sur l’existence réelle ou non du Yéti et de ses cousins fait rage. Si pour les uns, l’Almasty est un animal fabuleux du bestiaire imaginaire, pour les autres, l’accumulation des indices et des preuves de l’existance du yéti ne permettent plus le doute… Toujours est-il que, pour l’instant, le Yéti reste du domaine de la cryptozoologie.
Il n’en reste pas moins que l’existance cet animal mythique est officiellement reconnue dans un endroit du monde : la « Suisse sibérienne », une région qui regroupe les stations de sports d’hiver les plus courues de Sibérie.

Depuis trois ans, la commune a d’ailleurs instauré une Journée du yéti, au cours de laquelle vous pouvez participer à la cérémonie du Mariage Yéti… Les autorités locales ont également choisi de faire de cet animal mythique, le yéti, le symbole officiel de la station de ski de Chereguech. Une station qu’il fréquente régulièrement selon la légende. L’adjoint du maire de ce village, Igor Idimechev, a même évoqué ses rencontres avec le Yéti à La Voix de la Russie:

Je l’ai vu plusieurs fois. Je crois que cette créature vient le plus probablement du monde extraterrestre ou de l’autre monde. Le Yéti est capable de disparaître subitement pour ensuite se matérialiser de nouveau de la façon aussi soudaine. Ce qui est étonnant, c’est que l’homme des neiges est capable de marcher sur l’eau et la nuit il émet de la lumière.

C’est donc tout naturellement que les autorités du village ont décidé de construire une résidence et un musée au sein d’un parc à thème dédié au yéti.

Un parc Yéti y sera aménagé. On pourra y voir l’homme des neiges. Il y aura un musée où seront exposés des objets d’origine naturelle liés à ce personnage, tels que des arbres dont les branches sont enlacées par les Yétis pour former des arcs, etc. Des chercheurs participeront à la création du musée. Il y aura également des conférences scientifiques consacrées au bigfoot qui vont s’y dérouler.

En tout cas, s’il semble évident que la municipalité de Chereguech a choisie de miser sur la popularité du yéti, cet animal fabuleux, auprès du grand public. Sans doute un bon moyen de développer les ressources touristiques de la station. Il n’en reste pas moins que les témoignages de rencontre avec un Almasty sont nombreux dans cette région du monde. Au point que, selon certains, ce coin de Sibérie pourrait compter jusqu’à une trentaine de représentants de l’espèce ! Alors, qui sait ? Peut-être que le Yéti marche bien sur l’eau en émettant de la lumière au clair de lune…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Mystères de l'Histoire... et taggé , .
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.