Ellen Schreiber : de Shakespeare aux Vampires

Des planches londoniennes avec Shakespeare, aux rayonnages des librairies avec Raven et son beau vampire, en passant par Chicago et le Lac Michigan, Ellen Schreiber a, tour à tour, été comédienne de théâtre, comique, danseuse et même chanteuse, avant de trouver sa vocation littéraire.

Une vocation née d’un « coup de foudre » pour la littérature destinée aux adolescents, lors d’une rencontre en plein ciel…

Ellen Schreiber

(copyright : Neysa Rhul)

C’est donc tout naturellement que cette auteure pleine d’humour s’est inscrite dans les parutions des éditions Castelmore – maison d’édition destinée aux jeunes adultes dès l’âge de 12 ans – avec sa saga de bit-lit : Vampire Kisses. Aussi, et afin de fêter la publication du premier tome, je vous propose de découvrir notre traduction de son autobiographie jusqu’à présent réservée aux anglophones !


Avant que je ne prenne la plume, j’étais actrice. J’ai suivi les cours d’une université locale spécialisée en théâtre et j’ai passé un été à Londres à l’Académie Royale des Arts où j’ai étudier le « Grand Poète »(1) avec des professeurs extrêmement talentueux.

De retour de Londres, j’ai déménagé à Chicago où j’ai vécu pendant cinq ans. Là, j’ai obtenu mon diplôme au Second City Training Center(2) et fait de l’impro’, du Shakespeare, des comédies et des tragédies – j’ai même chanté et dansé sur un bateau de croisière – sans tomber dans le Lac Michigan ! Une des mes camarades du Second City et moi-même avons créé et interprété, pendant un an, un two woman show, avant que je ne m’attaque stand-up. C’est à cette époque que j’ai commencé à écrire un roman pour adulte sur une rock star – j’ai toujours aimé écrire…

Avance rapide de quelques années, avec un retour à la maison où je fais du stand-up dans les salles alentours. Dans un avion pour L.A. (Los Angeles) vers ma destinée – « déménager à L.A. ou ne pas déménager » telle est la question – mon grand frère, Mark, qui, comme par hasard, porte le même nom de famille que moi (l’auteur de Princes in Exile, Dreams of the Solo Trapeze et Starcrossed), m’a donné un livre pour jeunes adultes trouvé à la bibliothèque. Il pensait que j’aurais plaisir à le lire pendant le vol.

En lisant ce livre, je me suis dit : « Je peux le faire ! ».

De retour de L.A., au lieu de déménager, j’ai écris l’histoire de ma rock star comme un roman pour jeunes adultes et je l’ai appelé Johnny Lightning.

Mark, mon mentor, s’est occupé de l’édition de JL pour moi. Il a été assez gentil pour envoyer le manuscrit à son éditeur en Belgique – Facet – et ils l’ont publié ! En flamand !

Une nouvelle vie commençait pour moi !

J’ai rejoins une association d’auteurs (SCBWI), espérant obtenir le soutien du groupe, et dont le magazine mensuel publie d’importantes informations littéraires. Une célèbre éditrice, Katherine Tegen, venait de rejoindre HarperCollins et acceptait temporairement « des manuscrits non sollicités », c’est à dire des écrits qui ne sont pas présentés par un agent littéraire. Puisque je n’avais pas d’agent à l’époque c’était une grande nouvelle.

Je lui ai envoyé Teenage Mermaid.

Quelques mois plus tard, j’ai reçu la lettre de ma vie ! Je l’ai toujours, encadrée sur mon mur. En 2001, Katherine Tegen d’HarperCollins m’a fait une offre que je ne pouvais refuser ! C’était non seulement HarperCollins qui allait publier Teenage Mermaid, mais ce serait dans une langue que je pourrais lire et chez des libraires où je pourrais aller !

Vampire Kisses T1 de Ellen Schreiber

Vampire Kisses T1 aux éditions Castelmore

Je lui ai soumis mes autres livres et HarperCollins a aussi sélectionné Vampire Kisses et Comedy Girl. La liste de publication de Katherine étant déjà remplie pour la première année, j’ai donc été prévu sur les publications de 2003. J’ai dû attendre deux longues années jusqu’à ce qu’ils sortent !

Parlez-moi de patience ! Mais cela valait chacune des minutes pendant lesquelles j’ai attendu. 🙂

Après la parution de Vampire Kisses, Katherine m’a demandé d’écrire une suite et là, commence l’histoire de la série. Je l’ai, elle, mon frère Mark, mes parents et bien sûr tous les « fantastiques lecteurs aux longues canines »(3) à remercier pour tout ça !

Ensuite, en 2006 ou 2007, Tokyopop et HarperCollins m’ont proposé de faire un manga Vampire Kisses. J’étais aux anges ! Raven et Alexander ont vu le jour à travers trois volumes et, au moins, huit éditions étrangères. J’ai adoré lire le manga et ce fut un rêve devenu réalité que d’en créer un !

Lorsque je ne suis pas en train d’écrire les amours d’un vampire tourmenté et d’une jeune gothique – Raven et son troublant Alexander Sterling au regard sombre et mystérieux – j’aime travailler à mes autres romans, faire du shopping sur Ebay pour trouver des articles Hello Kitty  et essayer de prendre le contrôle de la télécommande à mon mari. 🙂

Biographie de Ellen Schreiber par elle-même
http://www.ellenschreiber.com/bio.htm


(1) N.d.T. : l’expression anglaise employée par l’auteur est the « Old Bard », littéralement le « Vieux Barde » ou le « Vieux Poète », the Bard – avec une majuscule – étant communément utilisée pour désigner Shakespeare.
(2) N.d.T. : Il s’agit de la plus grande école d’improvisation comique et de sketch du monde.
(3) N.d.T. : l’expression anglaise employée par l’auteur est fangtastic readers, le terme fangtastic étant construit par amalgame des termes fang (les crocs, les canines) et fantastic (fantastique).


>> Découvrez l’histoire de la série à succès Vampire Kisses !

>> Plus de détail sur Vampire Kisses de Ellen Schreiber aux éditions Castelmore :

Vampire Kisses, tome 1 : Vampire Kisses paru le 10 juin 2011
Vampire Kisses, tome 2 : Cercueil blues parution prévue le 15 juillet 2011
Vampire Kisses, tome 3 : Vampireville parution prévue le 19 août 2011


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette entrée a été publiée dans Articles, Auteurs & Artistes, Premiers Pas vers..., Suspense, Thriller & Angoisse et taggé , , , , , .
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.