Strange Angels de Lili St. Crow

Une histoire de vampires pour les adolescents… Voilà une formule qui, d’un côté, pourrait résumer ce livre mais qui, d’un autre côté, induit trop en erreur pour vraiment présenter ce roman agréable et trépidant, qu’on lit en une traite alors même qu’on a dépassé depuis longtemps l’âge des gloussements et des boutons d’acné. En effet, si dans Strange Angels l’américaine Lili St. Crow nous présente bien une héroïne de 16 ans aux prises avec des créatures du monde de la nuit (le monde Réel comme il est nommé dans le livre), ce roman constitue plutôt le passionnant récit d’un voyage initiatique qui marque le passage difficile entre l’enfance et l’âge adulte.

 Des adolescents

Comme le fut Lili St. Crow d’après la courte biographie que l’on peut lire au dos du roman, son héroïne Dru est une adolescente déracinée, dans le sens où elle voyage avec son père, changeant fréquemment de ville et même d’Etat au gré des missions de ce dernier. Pour Lili St. Crow, il s’agissait d’un père militaire. Pour Dru, la situation est un peu plus exotique puisque son père poursuit des créatures inquiétantes censées être imaginaires : des vampires (appelées Sangsues), des loups-garous (Lycanthropes) et mêmes des zombies.

Le statut d’adolescente de Dru est largement explicité dans le roman : elle fréquente le lycée, se plaint de la poussée d’un bouton, parle de sa grand-mère décédée en la nommant Grannie, fait une analyse amère de l’attitude d’un professeur acariâtre vis-à-vis de ses élèves, et obéit à son père, le seul parent qu’il lui reste, quand il lui ordonne de l’attendre à la maison ou encore de bien « faire ses katas » (comprendre : ses exercices de taï-shi). Au-delà d’une simple adolescente, Dru est aussi une enfant solitaire, à qui de fréquents déménagements ne permettent pas de tisser des liens avec d’autres jeunes.

Pourtant, cette fois-ci, elle va se lier d’amitié avec Graves. Cet adolescent dont on ne connaîtra pas le prénom est d’abord présenté comme un jeune au look gothique, ce qui est assez amusant lorsqu’on sait qu’il ignore tout du monde Réel que fréquente Dru. Finalement, lui aussi cache derrière son vernis apparent une personnalité plus complexe et intéressante qu’il n’y paraît au premier abord. Quant aux autres personnages secondaires du roman, bien que leur vraie nature relève du paranormal, eux aussi apparaissent sous des trais d’adolescents.

Des vampires et des loups garous

Le père de Dru a initié sa fille à de nombreux secrets relatifs au monde Réel. Celui-ci se compose de deux principales factions qui se combattent depuis toujours : les Sangsues et les Lycantrophes. Les premiers sont des vampires, tandis que les seconds sont des loups-garous. Cependant, on trouve aussi dans ce monde inquiétant des zombies, et de nombreuses créatures hybrides, dont Dru ne connaît pas tous les secrets. En effet, si l’adolescente a souvent aidé son père dans ses traques puisqu’elle jouit d’une grande sensibilité aux êtres de ce monde, elle n’est jamais présente lors des affrontements entre son père et ces créatures.

Au cours du roman, Dru devra pourtant faire face successivement à un zombie, à un Lycanthrope accompagné d’un chien enflammé, à une Sangsue et à plusieurs mutants plus ou moins dangereux. Ce que lui veulent vraiment ces créatures, elle ne le comprendra que très progressivement au cours du roman, ce qui la poussera d’ailleurs à s’interroger sur sa vraie nature.

Un rite initiatique

A la disparition de son père, dont elle ne s’explique d’ailleurs pas vraiment les raisons précises, Dru va devoir prendre en main les rennes de son existence. Elle sera alors obligée de se pencher sur des questions qu’elle ne s’était jamais posées, se contentant jusque là de se laisser porter par les décisions et les actes de son père. Sa situation est mise en parallèle avec celle de son nouvel ami Graves, qui après avoir vécu de foyer en famille d’accueil a décidé de squatter les coulisses d’un centre commercial tout en suivant ses études avec sérieux pour ne pas attirer l’attention sur son mode de vie hors du commun.

 

 

 

Le basculement entre le statut d’enfant et celui d’adulte est d’ailleurs cristallisé par une scène qui se déroule dans ce fameux centre commercial. Ici, le concept de l’unheimlich que l’on trouve par exemple chez Maupassant, prend tout son sens : en effet, dans ce centre commercial, un lieu tout à fait banal qui représente la société actuelle dans ce qu’elle a de plus trivial, vont brusquement faire irruption des créatures du monde Réel dont les intentions sont de pure destruction.

C’est à ce moment précis que Dru va devoir faire un choix important et prendre sa première décision d’adulte en affrontant la notion de responsabilité : entraînera-t-elle son nouvel ami Graves dans le tourbillon de ses problèmes ? Par la suite, elle devra faire face à des problèmes du quotidien : réparer une porte, soigner une blessure, prendre des précautions contre les intrusions, ou encore se préoccuper du fonctionnement d’une chaudière. Elle devra aussi faire un autre type de choix d’adulte en décidant à qui elle accordera sa confiance, notamment lorsqu’elle rencontrera Christophe, un être du monde réel qui a été en relation avec son père avant sa disparition.

Ce passage à l’âge adulte est également souligné par l’apparition de nombreuses douleurs qui ne vont plus quitter Dru : la douleur d’avoir perdu son père bien sûr, mais également les nombreuses contusions qu’elle subit lors de ses affrontements avec les créatures du monde Réel. Enfin, Dru va aussi devoir comprendre qu’être adulte revient souvent à se connaître et à s’accepter : la jeune fille va devoir découvrir qui elle est réellement.

   
 

Pour les anglophones, Lili St. Crow nous parle de Strange Angels…

 

Ainsi, si c’est tout d’abord l’écriture claire et agréable de Lili St. Crow qui plaira au lecteur dès les premières lignes de Strange Angels, c’est rapidement le personnage de Dru qui le tiendra en haleine, puis ce sera au tour des rebondissements et des scènes de danger, de sa relation avec Graves, et enfin le questionnement qui ne manquera pas d’arriver quant à l’avenir de ces personnages et à la découverte de leur réelle nature.

A quand le deuxième tome ?!


Strange Angels
de Lili St.Crow
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Rose Guillerme.

Paru aux éditions Castelmore le 18 novembre 2011.


Une réponse à Strange Angels de Lili St. Crow

  1. Lien vers cet article : Strange Angels 2 de Lilith SaintCrow, bit lit : loup garou & vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette entrée a été publiée dans Articles, Oeuvres, livres & films, Premiers Pas vers..., Suspense, Thriller & Angoisse et taggé , , , , .
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.